/ Télémédecine

L'impact économique de la télémédecine

Avec l’ambitieux plan “Ma Santé 2022”, le gouvernement décide du futur de l’organisation des soins en France et embrasse la 3e révolution industrielle du système de santé : sa numérisation. Elle permettrait de réduire de 6 à 21% le coût de la prise en charge des patients atteints de ces maladies chroniques. Dans une volonté de prospective, toutes les dimensions des changements majeurs annoncés sont étudiées : la dimension sanitaire, économique, opérationnelle, technique, éthique…

Une étude récente, commandée par LaJaPF (L’association des Laboratoire Japonais Présents en France), la société IQVIA et le leem (Les entreprises du médicament) s’est penchée en détail sur l’impact économique de la télémédecine, une des principales avancées du plan “Ma Santé 2022” sur le système de soins français. Cette étude s’est focalisée sur la prise en charge à distance de 3 pathologies chroniques fréquentes : l’hypertension artérielle, le diabète et le cancer de la prostate.

Le résultat de cette étude est sans appel : la télémédecine aurait un impact significatif sur les dépenses de santé. L’étude a même estimé des économies pouvant aller jusqu’à 356 millions d’euros en une seule année ! La plus grande partie de ces économies seraient réalisées sur la prise en charge de l’HTA par télémédecine.

Ces économies nouvellement générées se concentrent sur la diminution du coût de suivi, du nombre d’hospitalisations, des frais de transport et des arrêts de travail liés aux consultation de suivi. Selon l’étude, encore une fois, cette nouvelle organisation des soins s’intègre facilement aux pratiques de prises en charge et ne bouleverse pas le parcours patient / soignant. Tout cela répond donc aux souhaits et aux aspirations de l’Assurance Maladie.

Mais les conclusions de l’étude vont encore plus loin. La télémédecine ne se cantonne pas à l’optimisation des coûts ! Par les améliorations organisationnelles qu’elle engendre, elle facilite l'accès aux soins tout en augmentant leur qualité. La télémédecine améliore donc la santé, le suivi et la qualité de vie des patients en leur donnant plus d’autonomie. Les patients et les soignants se retrouvent ainsi plus impliqués et plus satisfaits dans le parcours de soin.

Bien entendu, cette recherche de l’économie et de l'efficience ne se fait pas au détriment de l’art médical. Avec le développement de la télémédecine, il n’y a pas d’économie sur les actes médicaux ! C’est l’organisation des soins qui évolue pour, justement, délivrer plus de soins.

Toutes ces économies et ces bénéfices sont d'autant plus intéressants que l’investissement nécessaire est très faible. L’immense majorité des cabinets médicaux sont déjà équipés des outils techniques nécessaires pour mener à bien une téléconsultation : un ordinateur, une webcam et un accès internet. Vous devez très certainement, vous-même, être équipé de ces outils. Alors pourquoi pas vous ?

Lancez-vous et téléconsultez avec Leah !