/ Formation

Dans quel cas utiliser la téléconsultation ?

Quelles pathologies peuvent être prises en charge via la téléconsultation ?

Actuellement, avec la juste utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication, il est possible de soigner à distance (retrouvez la procédure à suivre). La médecine et le soin peuvent se pratiquer sans que le patient soit physiquement en face de vous.

Lors d’une téléconsultation, un lien vidéo sécurisé permet au praticien d'effectuer un interrogatoire complet et d’échanger avec le patient pour comprendre l'anamnèse de la pathologie et prendre en charge le patient.

Voici quelques exemples issus de la pratique qui peuvent être traités par téléconsultation. Ces consultations peuvent être effectuées par le médecin traitant ou le médecin spécialiste :

Les infections ou les inflammations ORL que le patient a déjà présentées par le passé :

  • Les rhumes, toux et syndromes grippaux
  • Les infections virales bénignes
  • Les allergies saisonnières

D’autres troubles mineurs :

  • Certains troubles digestifs (TFI, RGO…)
  • Les troubles du sommeil
  • Les infections ou les inflammations ophtalmologiques bénignes (orgelet, chalazion, conjonctivite…)
  • Les cystites

Les affections dermatologiques bénignes :

  • Dermatoses faciales (acné…)
  • Éruptions simples
  • Infections à HSV
  • Psoriasis

Les consultations médicales de suivi :

  • Des affections longue durée (HTA, BPCO, Asthme…)
  • Des maladies ostéo-articulaires
  • De santé mentale
  • De rééducation
  • Après une consultation chez le spécialiste ou au décours d’une hospitalisation pour le médecin généraliste traitant

Viennent s’ajouter à cela les consultations pour :

  • La lecture et l'analyse de résultats de laboratoire ou d’imageries médicales
  • Les consultations de dépistages
  • Les renouvellements d’ordonnances
  • L’organisation du parcours de soins
  • Les consultations d'évaluation
  • Certaines consultations ne pourront pas être effectuées en téléconsultations : les renouvellements d’arrêt de travail et les certificats et expertises nécessitant un examen clinique poussé par exemple.

    Le temps de téléconsultation, en plus d’être un temps d’échange, est également un temps d'orientation. N’hésitez pas à convoquer ou à orienter le patient pour approfondir ou confirmer un diagnostic. Il s’agit d’une nouvelle étape dans le parcours de soins ayant comme ambition l’amélioration de l’accès aux soins. Améliorer la santé de chacun dans une perspective de santé publique, est l'objectif principal de Leah.

    Une téléconsultation est toujours à l’initiative du médecin et doit se faire dans le respect du parcours de soin pour en garantir le remboursement par la caisse d’Assurance Maladie.