/ Télémédecine

La place de la télémédecine dans la prise en charge de la douleur chronique

La douleur chronique est un mal qui ronge plus de 20 millions de Français. Érigée en cause nationale depuis la loi du 4 mars 2002, sa prise en charge a évolué mais reste encore perfectible. Ça tombe bien : la télémédecine et la téléconsultation en particulier peuvent tout à fait participer à une meilleure prise en charge de la douleur chronique. Nous allons voir comment à travers cet article.

🌵 - La douleur chronique en chiffres

Tout d’abord, il faut savoir que la douleur chronique est insidieuse et handicapante. Les chiffres sont très parlants :

  • 5,7 ans : c’est la durée moyenne de la douleur des patients «douloureux chroniques» français.
  • 7,3% : c’est le pourcentage de patients douloureux chroniques qui rencontrent un spécialiste de la douleur.
  • 14 : c’est le nombre de consultations médicales par an en moyenne réalisées par une personne atteinte de douleur chronique.Les patient(e)s souffrant d’une douleur chronique sévère sont plus fréquemment hospitalisé(e)s.

Ces chiffres sont élevés mais ne doivent pas rester une fatalité ! Pour améliorer la prise en charge, une bonne relation médecin-patient, un suivi régulier et des adaptations posologiques sont préconisés. En plus d’être d’excellents facteurs de réussite, ils sont des cas d’usage courants en téléconsultation.

En effet, la téléconsultation s’avère être une solution pour mieux suivre les patients atteints de douleur chronique, et réduire ces chiffres à long terme. C’est un point que nous allons aborder dans une deuxième partie.

👌 - La téléconsultation pour améliorer la prise en charge de la douleur chronique

Les chiffres cités plus haut évoquent une douleur qui dure dans le temps, entre 5 et 7 ans… C’est beaucoup trop ! Ces douleurs doivent absolument bénéficier d’une prise en charge au long cours, au même titre qu’une pathologie chronique… Et c’est justement dans la prise en charge des pathologies chroniques que la téléconsultation excelle ! Alors pourquoi ne pas en profiter ?

En plus, comme vu précédemment, une part trop faible des Français parvient à rencontrer un spécialiste de la douleur. Ces médecins sont peu nombreux et exercent dans des structures spécialisées qui ne couvrent pas l’ensemble du territoire. La téléconsultation va alors pouvoir faciliter la mise en relation entre les patients et ces professionnels de santé.

Nous avons également vu qu’un patient douloureux consultait, en moyenne, 14 fois par an. Cela fait plus d’une consultation par mois ! Remplacer certaines de ces consultations en présentiel par des téléconsultations aurait de nombreux avantages : réduction des déplacements, gain de temps pour les deux parties, améliorations du suivi...

La douleur chronique est donc un sujet central. C’est pour cela que l’Académie de Médecine a, l’année dernière, fait quelques proposition pour aider à mieux prendre en charge les douleurs chroniques :

  • Consolider l’existence des 273 centres de lutte contre la douleur,
  • Désigner un « coordinateur universitaire douleur » dans chaque faculté,
  • Former toujours plus de médecins et de professions paramédicales à la prise en charge de la douleur,
  • Appuyer la recherche dans le soulagement de la douleur,
  • Et, dans une ultime recommandation, l’Académie prône “l’accès à des formations complémentaires sur les nouvelles approches non médicamenteuses, technologiques et psycho-sociales”.

La télémédecine et la téléconsultation font bien évidemment partie de ces “nouvelles approches non médicamenteuses” encouragées par l’Académie de Médecine. Elles trouvent une place de choix dans le futur de la prise en charge de la douleur chronique.

Vos patient(e)s souffrent de douleur chronique ?

Profitez de la téléconsultation avec Leah pour les prendre en charge à distance. L’outil vous offre la possibilité d’effectuer de l’adaptation posologique, de renouveler des ordonnances et de prescrire en cas de besoin. Il assure également un meilleur suivi grâce à un système de vidéoconférence sécurisé qui favorise la proximité. Vous êtes accueilli(e) au domicile de votre patient(e) et votre lien est renforcé.

N’hésitez pas à programmer des téléconsultations sur Leah avec vos patients douloureux : c’est un pas de plus vers leur soulagement !

  • Académie Nationale de Médecine, Rapport 18-11. Les douleurs chroniques en France. Recommandations de l’Académie nationale de médecine pour une meilleure prise en charge des malades, 2018

  • Société Française d’Etude et de Traitement de la Douleur, Livre blanc de la douleur 2017 – Etat des lieux et propositions pour un système de santé éthique, moderne et citoyen –, 2017