/ Formation

La place de la téléconsultation dans le repérage des femmes victimes de violences conjugales

Les violences faites aux femmes sont l’un des sujets brûlants de l’actualité récente. Pour répondre aux prises de conscience successives et actions de sensibilisation, le législateur a produit une série de nouveaux textes pour répondre et tenter d’endiguer ce phénomène intolérable. Médecins généralistes, spécialistes, sages-femmes, votre rôle est essentiel pour soutenir et prendre en charge les victimes. On vous en dit plus dans cet article.

Violences conjugales : la Haute Autorité de Santé s’en mêle

Dans une démarche de santé publique concernée par les évolutions sociétales, la Haute Autorité de Santé (HAS) a récemment publié des recommandations pour vous aider, professionnels de santé, à prendre en charge vos patientes victimes de violences.

La HAS propose 4 documents PDF sur son site internet, que sont :

Ces documents sont là pour vous guider. Dans ces recommandations, la HAS évoque la téléconsultation pour repérer les violences au sein du couple. C’est d’ailleurs la première fois qu’elle apparaît dans une recommandation de la HAS ne traitant pas exclusivement de la télémédecine.

Dans la deuxième partie de cet article, nous allons justement vous expliquer comment la téléconsultation peut vous aider dans le repérage de ces violences.

La téléconsultation pour libérer la parole des victimes de violences conjugales

La téléconsultation est une pratique encadrée qui requiert la sécurité et la confidentialité des échanges. En effet, ces échanges se basent sur les mêmes pré-requis qu’une consultation en présentiel. C’est là que vous, médecin traitant, sage-femme, infirmière, entrez en jeu : vous devez vous assurer que votre patiente est bien seule au moment de la téléconsultation. En d’autres termes, le conjoint ou le mari ne doit pas être dans les parages.

Profitez de la visioconférence pour vous faire une brève idée de l’environnement dans lequel évolue la personne. La téléconsultation et son cadre intimiste vous accueillent au domicile de votre patiente, renforçant ainsi la proximité de votre relation et la confiance.

N’hésitez pas à vous servir des recommandations établies par la HAS pour poser les bonnes questions à vos patientes. Nous vous encourageons vivement à les lire car elles sont plus actuelles que jamais. Nous avons tous notre part de responsabilité dans la lutte contre les violences faites aux femmes.

Je vous souhaite une excellente pratique de la téléconsultation !