/ Télémédecine

L'histoire de la télémedecine

La télémédecine n'est pas une pratique nouvelle ! Les États-Unis étaient l’un des pays pionniers : cela va maintenant faire 100 ans que les premières expériences ont eu lieu dans le domaine. Voici un état des lieux de la télémédecine, et plus précisément, de l'historique de son apparition jusqu'à son utilisation de nos jours.

La téléassistance médicale par téléphone débuta dans les années 1920 pour permettre des soins durant les croisières transatlantiques. Puis, en 1950, commencèrent les transferts d'imageries médicales (radiologie) avec le travail du radiologue Jacob Gershon-Cohen.

Ensuite, la télépsychiatrie connut son essor en 1959 avec la première consultation à distance par vidéo. Cette discipline de développa par la suite avec la prise en charge des vétérans de la guerre du Vietnam sur l’ensemble du territoire.

Plus tard, en 1964, débuta la formation à distance par vidéo des professionnels soignants américains. Le Canada fut également un pays précurseur et, en Europe, la Norvège et la France furent les pays pionniers en télémédecine. En France, les premières initiatives se développèrent après-guerre dans la région Midi-Pyrénées sous la direction du Dr Louis Lareng (également fondateur du SAMU, voir photo ci-dessous).

image

La discipline s'institutionnalisa en 1973 avec le premier Congrès International de Télémédecine aux USA. Durant ce congrès, on fit le constat que les technologies de l'information et de la communication n'étaient pas assez développées pour le moment pour permettre une prise en charge à distance de qualité. La télémédecine profita donc grandement des avancées technologiques des années 80 et 90. La grande révolution fût l'arrivée d'internet et de la médecine 2.0. L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) le reconnut en 1998 et commença à réglementer la e-santé et les télésoins en 2005 à l'échelle mondiale (la première réglementation en la matière date de 1996 en Californie).

La télémédecine a été légiférée pour la première fois en France le 21 juillet 2009 avec la loi Hôpital, Patient, Santé et Territoire (HPST) en différenciant 5 actes de télémédecine : téléexpertise, téléconsultation (on vous en parle ici), télésurveillance, téléassistance et régulation. La dernière avancée a eu lieu le 15 septembre 2018 avec l’entrée de la téléconsultation dans le droit commun. Ces 5 actes sont maintenant pris en charge par l'Assurance Maladie qui en fait la promotion.

Après plus d'un siècle de recherche, de développement et d'expérimentation, les soins à distance sont dorénavant disponibles pour tous.

Soyez pionnier dans le domaine et lancez-vous dans cette aventure avec Leah !