/ Cas pratiques

Cas pratiques de téléconsultation en allergologie

La téléconsultation avec Leah présente de nombreux avantages pour les praticiens. Les allergologues qui pratiquent la téléconsultation avec Leah nous ont remonté certaines situations cliniques qu’ils traitent régulièrement à distance. Nous espérons qu’elles vous aideront à projeter, vous aussi, dans l’intégration de la téléconsultation à votre pratique quotidienne.

La prise en charge des pathologies atopiques

Devant la recrudescence des pathologies atopiques, organiser une partie de ses consultations à distance peut faciliter le quotidien du praticien tout en répondant mieux aux demandes des soignants. Les rhinites allergiques, les conjonctivites ou l’eczéma sont des pathologies qui répondent bien à une prise en charge à distance. En plus du diagnostic et du suivi régulier, les patients peuvent bénéficier d’ordonnances adaptées à leurs symptômes.

soft-Allergologues-1

L’accompagnement dans la désensibilisation allergique

Une désensibilisation est un processus long nécessitant un suivi régulier. Pour ce faire, pas besoin de faire déplacer le patient : le suivi et les adaptations posologiques peuvent s’opérer par téléconsultation.

Certains symptômes physiques

Un diagnostic à distance peut être réalisé dans le cas, par exemple, d’un eczéma atopique ou d’un urticaire lié à un contact avec un allergène. Dans ce cas encore, la prescription de crèmes, traitements et corticoïdes peut se faire à l’aide d’une ordonnance numérique transmise par Leah.

En plus de ces trois cas pratiques, le renouvellement d’ordonnances et l’explication d’examens complémentaires sont des choses simples à exécuter sur Leah.

Vous avez ainsi quelques cas de figure que vous pourrez traiter à distance. N’hésitez pas à programmer une démonstration de notre outil en cliquant sur le bandeau ci-dessous. Notre équipe est souriante et disponible. Elle sera ravie de vous montrer le fonctionnement de Leah et de répondre à toutes vos questions concernant la téléconsultation.